Comment dimensionner une installation d’autoconsommation ?

dimensionner-une-installation-dautoconso
Energies renouvelables Innovations et conseils

Vous le savez probablement déjà : l’autoconsommation permet d’utiliser directement l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques installés sur son toit. Et si vous souhaitez en savoir plus, retrouvez plus d’infos ici.

Mais comment détermine-t-on la taille de l’installation ? Doit-on placer des panneaux sur toute sa toiture ou seulement sur une partie de celle-ci ? Réponse ici !

Les bénéfices de l’autoconsommation

Tout d’abord, notons que les bénéfices de l’autoconsommation sont de deux types.

Premièrement, la facture est réduite grâce à la diminution des quantités d’électricité soutirées sur le réseau (vous consommez une partie de votre production). Deuxièmement, l’électricité produite par l’installation et non consommée est injectée sur le réseau contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

Or, le tarif de rachat de l’électricité non autoconsommée est de 10 c€/kWh. C’est inférieur à tous les tarifs de fourniture d’électricité, que ce soit en tarif base, heures creuses ou heures pleines. Ainsi, il est plus intéressant de consommer directement l’électricité produite par son installation, plutôt que de l’injecter sur le réseau.

L’objectif du dimensionnement

Le dimensionnement doit donc à la fois :

  • Maximiser la quantité d’énergie directement consommée sur place (c’est ce qu’on appelle le taux d’autoconsommation), en étudiant les profils de production et de consommation.
  • Représenter une part significative de la facture (au minimum 20 %), ce qui implique une surface de panneaux suffisamment importante.
  • Optimiser votre retour sur investissement, pour tirer le maximum de chaque euro investi.

La détermination des profils et le dimensionnement optimal

Le profil de production dépend de plusieurs facteurs, notamment le nombre de panneaux, leur orientation et leur inclinaison, ainsi que les ombres portées sur l’installation. Une fois que ces données sont connues, il est relativement simple de calculer la courbe de production moyenne.

Le profil de consommation, lui, est un poil plus complexe à déterminer. Il dépend en effet des appareils électriques du domicile, du rythme de vie et des habitudes de consommation électrique du foyer. Mais c’est un élément important du dimensionnement !

Une fois que les profils ont été déterminés, des calculs sont réalisés pour maximiser le taux de retour sur investissement. Les contraintes spécifiques à l’habitation, comme la taille du toit ou la présence d’obstacles (cheminées, antennes) sont aussi prises en compte.

Une installation de taille optimale est alors proposée, permettant à l’autoconsommateur de maximiser à la fois sa consommation d’énergie produite localement et ses bénéfices économiques !

Demandez une étude gratuite juste là !

arrow_forward

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *