Linky, le compteur communicant qui fait parler

Compteur électrique digital communicant cpl sur mur de pierres linky
Innovations et conseils

Le compteur Linky fait beaucoup parler de lui. Si certains saluent son arrivée, d’autres sont réticents. Essayons d’y voir plus clair ensemble et de découvrir qui est véritablement Linky !

 

Pourquoi un compteur Linky ?

Commençons par le commencement : en électricité, c’est votre compteur qui, avec la rigueur d’un métronome, compte les électrons qui arrivent chez vous pour vous permettre de vous éclairer, d’écouter de la musique, de vous chauffer, etc… (rien d’extraordinaire jusqu’ici).

Le compteur permet donc la facturation du service de fourniture d’électricité en fonction de la quantité que vous avez consommée.

Votre téléphone mobile fonctionne exactement de la même façon (même si maintenant de nombreux forfaits sont illimités 😊) : il compte le temps que vous passez au téléphone. La différence ? Personne ne vient relever votre « compteur à communication ». Tout cela est fait à distance (que vous ayez un smartphone ou un téléphone filaire).

Dans le monde de l’électricité, on n’en est pas encore là. Il faut, a minima une fois par an, qu’une personne d’Enedis (le gestionnaire du réseau) vienne voir votre compteur pour relever vos consommations.

Pour pouvoir profiter des atouts du numérique, Enedis a développé Linky, un compteur communicant qui transmet votre consommation via un réseau de communication dédié.

Ça, c’est pour l’origine. Maintenant, Linky est aussi utilisé plus largement. On vous explique ça plus bas.

 

Comment les informations collectées par Linky sont-elles transmises ?

Linky transmet les informations de votre consommation via un signal CPL (Courant Porteur en Ligne). Premier point, rassurons-nous, aucune onde radio n’est directement émise par Linky !

D’ailleurs, même si vous n’avez pas de Linky, il est possible que des informations soient déjà transmises depuis chez vous : savez-vous, par exemple, comment votre ballon d’eau chaude décide de se mettre en route pendant les heures creuses ? C’est en fait Enedis qui envoie un signal CPL dans son réseau électrique. Votre chauffe-eau démarre alors automatiquement pendant les heures creuses (ce qui est bon pour votre portefeuille).

 

Qu’est-ce que Linky change concrètement pour moi ?

En plus de relever votre consommation, il permet de faire des changements de puissance, des changements d’option tarifaire, le tout à distance (attention, ça n’est cependant pas toujours gratuit, c’est Enedis qui définit les tarifs qui vous sont facturés par votre fournisseur) ! En effet, avec le compteur Linky, il n’est plus nécessaire d’attendre qu’un technicien passe chez vous pour ces actions.

Le compteur communicant est également intéressant pour ceux désirant autoconsommer (si c’est votre cas nous vous invitons à lire notre article sur l’autoconsommation). En effet, si vous ne possédez pas de Linky, votre installation d’autoconsommation photovoltaïque nécessitera l’ajout d’un second compteur, pour « compter » le surplus de production que vous injecterez sur le réseau.

Enfin, Linky donne une mesure plus précise de la consommation. Ainsi, il peut permettre aux fournisseurs d’électricité de créer des offres tarifaires plus adaptées à certains profils de consommation.

Cette précision de mesure facilite en plus les actions d’efficacité énergétique visant à consommer plus intelligemment. Même si sur ce dernier point, des progrès sont à faire pour en faciliter l’utilisation !

 

Qu’est-ce que le Linky change pour le réseau ?

Linky permet aux gestionnaires du réseau d’électricité de pouvoir connaître, en temps réel (et à distance) l’état du réseau. Ainsi, les pannes et défauts potentiels du réseau basse tension, alimentant la majorité des consommateurs, sont détectés plus rapidement. Les opérations de réparation sont plus ciblées et plus rapides.

 

Où en est le déploiement de Linky ?

Linky doit être déployé dans toute la France d’ici 2021 (les installations ont commencé en 2015) : ce sont 35 millions de compteurs qui auront été installés.

Fin 2017, 7 millions de compteurs avaient déjà été installés.

 

Certains sont réticents : pourquoi ?

On l’a dit : Linky a ses détracteurs. Faisons le tour de certaines questions récurrentes.

 

« Mes données sont-elles en sécurité avec Linky ? »

La CNIL dit que « le client est strictement propriétaire de l’ensemble de ses données personnelles de consommation ».

Il est vrai que, pour pouvoir facturer votre consommation, il faut savoir « combien » vous avez consommé (et si vous avez une option avec des plages tarifaires il faut également savoir « quand » vous avez consommé).

Planète OUI, en tant que fournisseur, connaît ces informations, et se doit de les protéger strictement. Il en est exactement de même pour le compteur Linky. C’est bien entendu un point auquel une attention forte doit être portée.

 

« Linky peut-il être dangereux pour la santé ? »

Linky n’émet pas d’onde radio, comme on l’a dit plus haut. L’UFC Que Choisir indique d’ailleurs « qu’en l’état actuel des connaissances », il n’y a pas de danger.

C’est plutôt l’addition de nombreux appareils « émetteurs » à domicile qui peut être soumis à débat, mais Linky pris à part, aucun souci !

 

 « J’ai lu que Linky génèrait des problèmes sur les installations électriques ? »

Comme tout équipement électrique, Linky doit être connecté au réseau électrique.

Il arrive (malheureusement mais heureusement rarement) que des erreurs engendrent certains problèmes. Ce n’est pas lié à Linky mais à un défaut d’installation.

 

« Combien ça coûte ? »

La fabrication de Linky et son installation ont un coût (on parle de 130 € par compteur). Elle n’est pas facturée directement au consommateur. Mais sera répercutée à partir de 2021 dans le tarif de l’électricité (via le TURPE, pour savoir de quoi il s’agit c’est ici)

En revanche, cette hausse devrait avoir pour contrepartie d’autres baisses grâce aux gains de productivité promis par les compteurs, par exemple via des prix d’ouverture de compteur moins élevés.

arrow_back

2 commentaires “Linky, le compteur communicant qui fait parler

  1. Il semble que le remplacement de compteurs récents par le linky ne gène personne.
    Pas plus qu’au niveau du gaspillage. On ne parle pas plus du gouffre financiers qu’est la dette d’EDF, caché derrière le trust EDF. Au
    Et quid du tarif de TOUT (administration, taxes, transport…) sauf de l’électricité, qui aujourd’hui est exponentiel, pendant que le gaspillage peu s’opérer en association d’entreprises. Plus elles sont, plus elles consomment impunément plus (+) de lumières, de néons, et j’en passe qui ne servent à rien mais restent allumés la nuit.
    Enfin, qu’en ai t-il réellement de la concurrence soit disant ouverte, alors que toutes les entreprises qui fournissent de l’électricité dépendent d’EDF.
    Question subsidiaires, ne faites vous pas l’apologie du Linky? Et si oui, semble t-il, quel peut bien en être la raison?
    Supprimer des emplois (releveurs) sans que cela face réellement baisser les prix?!
    Pour Info je suis contre, et cela ne m’empêche pas de payer mes factures à l’escrocs nationale, (factures offertes aux employés de tout bord dans le groupe qui se fichent de l’économie de l’énergie gratuite), pendant que les petits retraités, smicars, ou autre gens de la classe moyenne se débrouille pour régler leur dû depuis des années.

    1. Bonjour,
      Non, nous ne faisons pas l’apologie du Linky :). Néanmoins, il a clairement des atouts qu’il ne faut pas nier, et soulève aussi des craintes que nous avons mentionnées.
      A chacun de se faire son avis !
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *