Estimation, régularisation : en quoi ça consiste ? Pourquoi ma facture d’électricité évolue ?

Estimation-régularisation-en-quoi-ça-consiste-Pourquoi-ma-facture-délectricité-évolue
Innovations et conseils

– Un sujet mis en lumière par Ambroise

Ces questions reviennent souvent, et à juste titre. Comprendre sa facture, et donc les modes de facturation, est important. Lançons-nous donc dans l’exploration des sujets d’estimation et de correction,qui permettront de comprendre les raisons de l’évolution de la facture d’électricité.

 

Comment fonctionne la facturation au forfait ?

Si vous êtes client Planète OUI, vous avez peut-être choisi l’offre ECO (si vous ne l’êtes pas, vous avez peut-être souscrit à une offre similaire ailleurs). Dans tous les cas, vous payez un montant fixe tous les mois, et ce pendant un an. C’est un mode de facturation répandu.

Est-ce que cela nous permet de consommer autant qu’on le veut sans payer davantage ? Et bien non ! Il est important de ne pas confondre le principe d’échéancier, avec celui d’un forfait illimité à prix fixe (comme on peut le voir dans la téléphonie).

Mais alors, comment fonctionne le mode de facturation avec échéancier ?

Tout débute par une estimation de votre consommation annuelle. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Connaître votre consommation des 12 derniers mois (visible sur vos dernières factures)
  • Laisser Enedis envoyer l’historique de consommation de votre compteur à votre fournisseur d’électricité
  • Estimer votre consommation annuelle avec un simulateur mis à disposition par Planète OUI

Une fois cette consommation annuelle estimée, elle est divisée par 11 pour établir la facturation mensuelle moyenne (l’échéancier porte souvent sur 11 mois, pour « consacrer » le 12e mois à la régularisation).

Le principe de régularisation

Bien entendu votre facture, même si elle se veut le plus proche possible de la réalité, ne correspondra pas à votre consommation exacte.

C’est pour cette raison qu’après 12 mois (ou dès lors que vous changez de fournisseur), vous recevez une facture dite de régularisation. En effet, après 12 mois, il est possible de connaître la consommation effective et réelle. On peut ainsi calculer le montant qui aurait dû être payé. Si nous constatons un écart entre ce montant et ce que vous avez payé en 1 an (et il y en a toujours un, même s’il est minime), nous facturons la différence. Rassurez-vous, dans le cas où vous avez consommé moins qu’estimé, nous vous remboursons le trop-perçu.

C’est ce qu’on appelle la régularisation.

Le principe d’estimation et régularisation en 2 mots :
  • Vos factures sont mensualisées sur la base d’une estimation de consommation mensuelle moyenne.
  • Si votre consommation est sous-estimée, vous serez sous-facturé et vous aurez une facture de régularisation.
  • Si votre consommation est sur-estimée, vous serez sur-facturé et le fournisseur vous remboursera le trop-perçu lors de la régularisation.

Finalement, vous payerez toujours exactement ce que vous avez consommé.

 

Comment fonctionne la facturation au réel ?

Dans le cas où vous ne souhaiteriez pas avoir de facture de régularisation, d’autres options vous sont proposées. Chez Planète OUI, vous avez, par exemple, la possibilité de souscrire à l’offre SAFE. Dans ce cas, votre facture sera au réel.

Mais qu’est-ce que cela signifie ? C’est simple, ce mode de facturation vous permet de payer, chaque fin de mois, exactement ce que vous avez consommé. Il ne laisse donc aucune place à l’estimation et il n’y a donc pas de facture de régularisation.

Qu’est-ce qui fait que ma facture évolue d’un mois à l’autre ?

Si vous êtes en offre SAFE (ou équivalent), vous pouvez constater que les montants facturés sont différents (parfois très différents) d’un mois à l’autre. Cela s’explique très simplement par la saisonnalité de la consommation : elle est généralement plus élevée en hiver qu’en été, et c’est d’autant plus vrai si vous vous chauffez à l’électricité (utilisation des chauffages électriques, plus d’éclairage, etc…).

A titre d’exemple, les logements mal isolés peuvent constater de forts écarts et voir leur consommation (et donc leur facturation) tripler voir quadrupler pendant la période hivernale. Mais on peut voir le sujet dans l’autre sens : la consommation en été peut être 3 ou 4 fois inférieure 🙂

NB : Il est également possible que la facture évolue pour des raisons légales. La hausse des tarifs réglementés (par l’Etat) de vente d’électricité (TRVE), ou une modification du montant des taxes peuvent être à l’origine de variation de votre facture.

L’anecdote Planète OUI

Une cliente a vu, un jour, sa consommation grimper en flèche alors qu’il n’y avait aucun signe « normal » de hausse significative. Après avoir cherché ensemble la cause de cette modification soudaine de la consommation, nous avons trouvé le coupable : un réfrigérateur d’occasion acheté à un particulier !

Celui-ci était défaillant et consommait beaucoup trop. La facturation au réel a permis de déceler facilement et rapidement cette hausse de consommation. Si cette cliente avait eu une facturation mensualisée (échéancier), la hausse de consommation aurait été décelée plusieurs mois après l’achat du réfrigérateur et aurait causé une facture de régularisation très importante.

 

En synthèse ?

La facturation au forfait vous donne une visibilité sur votre budget électricité, avec « l’inconnu » de la facture de régularisation (qui, sauf changement fort dans votre consommation, sera raisonnable voire à votre avantage).

La facturation au réel vous garantit l’absence de régularisation, mais avec une variation de votre facture selon votre consommation mensuelle.

Mais un point est important : à la fin de l’année, quelle que soit votre offre, vous aurez payé ce que vous avez consommé !

arrow_back

Article suivant

arrow_forward

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *