[Focus sur] les Smart Grids

Smart Grids
Innovations et conseils Planète OUI

Retour sur le salon BePositive

Pourquoi faire un retour sur un salon dans un article sur les Smart Grids ? Et bien tout simplement parce que c’est lors de cet événement qu’Albert Codinach, président de Planète OUI, est intervenu sur le sujet lors d’une émission Bati Journal.

BePositive, qu’est-ce que c’est ? 

Reconnu comme référence nationale des salons de la transition énergétique des bâtiments et territoires, BePositive est un rendez-vous incontournable des acteurs de l’énergie de demain ! Un lieu d’échange et de prise de parole privilégié pour s’inscrire et valoriser les dynamiques de changement.

Ce rendez-vous en terre lyonnaise est l’occasion idéale de rencontrer des acteurs innovants. Une occasion d’échanger pour construire le monde décarboné de demain.

C’est donc à cette occasion qu’Albert Codinach intervenait aux côtés de Christian Vives, président de l’Intsitut Smart Grids, sur le thème « Un modèle économique pour les Smart Grids ».

Les Smart Grids, qu’est-ce que c’est ?

Smart Grid est la traduction anglaise pour réseau intelligent. Autrement dit, c’est un terme que l’on emploie pour parler des réseaux électriques qui facilite la circulation de données entre fournisseurs et consommateurs. Les informations récoltées et transmises permettent d’ajuster, en temps réel, les flux d’électricité pour une gestion plus efficace. Simple, non ? 🙂

Entrons maintenant un peu plus dans le détail : d’où viennent les Smart Grids. Les nombreuses mutations énergétiques, liées aux modes de consommation actuels (de plus en plus énergivores), entraînent un changement inévitable dans la gestion des réseaux. Plus la quantité d’énergie circulant est importante, plus la gestion de cette circulation pose des questions. Les Smart Grids viennent répondre à ces questions. Ils permettent l’évolution des réseaux, sans pour autant impliquer le remplacement complet des lignes et infrastructures.

Les Smart Grids consistent, en effet, à ajouter au réseau déjà existant des technologies d’information et de communication. Ainsi les réseaux communiquent. L’information, qui ne circulait que du fournisseur vers le consommateur, est maintenant multi-directionnelle. Les consommations remontent jusqu’au fournisseur pour permettre à la fois d’ajuster les productions, mais aussi de rediriger les surplus. Cette nouvelle vision sécurise le réseau et permet d’éviter les dysfonctionnements ou « black-out ».

Le pilotage de ce système sera ainsi plus flexible, fiable et économiquement sûr. Il facilite la gestion de certaines contraintes telles que l’intermittence des énergies renouvelables ou le développement de nouvelles technologies comme les véhicules électriques.

Quelle utilisation des Smart Grids pour Planète OUI ?

 

 

Tous les services que Planète OUI proposent sont intimement liés aux évolutions technologiques du réseau. Les Smart Grids ont ainsi un impact direct sur l’évolution de l’offre Planète OUI.

La première évolution que les Smart Grids permettent est la décentralisation de l’énergie. De plus en plus de demandes de raccordement pour de l’autoconsommation sont faites. C’est une nouvelle manière d’appréhender la production et la consommation de l’énergie, une vision en circuit court que Planète OUI veut développer : pour plus d’informations sur l’autoconsommation, c’est par ici !

De plus, les réseaux intelligents permettent aux consommateurs de devenir de réels acteurs de leur consommation. Favoriser la transition énergétique, c’est aussi savoir quand nous consommons, quand il serait préférable de consommer (production des énergies renouvelables au maximum), ce que l’on consomme réellement… C’est aussi ça la vision Planète OUI.

Article suivant

arrow_forward

Un commentaire “[Focus sur] les Smart Grids

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *