Quelles perspectives pour le changement d’heure ?

Le changement d'heure - Planète OUI
Marché de l'énergie

Mis en lumière par Vianney

Deux fois par an, nous avançons ou reculons l’aiguille des heures sur nos montres (même si oui, maintenant, nos téléphones portables le font automatiquement). Certains diront « Chouette, on gagne une heure de sommeil ! » d’autres répondront « Oui mais on raccourcit les soirées, c’est fini l’été ». Bref, le changement d’heure divise. Tentons de comprendre d’où vient cette idée, quel est son intérêt mais aussi ce qu’il en est aujourd’hui.

 

Le changement d’heure, une histoire d’astronomie

D’astronomie ? Eh bien oui ! Chaque jour c’est la même chose : le soleil se lève à l’est, passe au sud à midi (au nord dans l’hémisphère sud), et se couche à l’ouest. Une façon simple et pratique de voir les choses, mais c’est en vérité plus complexe. Plus complexe parce que la terre est inclinée de 23°. Une inclinaison due à une collision avec un astre il y a plusieurs milliards d’années. Vous vous demandez ce que cela change ?

Concrètement c’est pour cela qu’en France nous avons 4 magnifiques saisons :

  • L’été, le soleil se lève au Nord-Est et se couche au Nord-Ouest, les jours durent entre 12 et 16 heures.
  • L’hiver, le soleil se lève au Sud-Est et se couche au Sud-Ouest, les jours durent entre 8 et 12 heures.
  • Au début du printemps et de l’automne, il y a les équinoxes (21 septembre, 21 mars) où le soleil se lève pile à l’Est et se couche pile à l’Ouest avec un ensoleillement durant exactement 12 heures.

L’astronomie, plus factuellement l’inclinaison de la planète, explique ainsi les différences d’ensoleillement, et donc la raison du changement d’heure.

Illus_changement d'heure

Schéma de la Terre lors du solstice d’été (21 juin) de l’hémisphère nord. 

Un peu d’histoire…

L’idée du changement d’heure apparaît pour la première fois dans un article de Benjamin Franklin 1 paru en 1784 dans le journal de Paris. Lors d’une soirée, émerveillé par une nouvelle technologie de lampe très lumineuse, il s’inquiéta de la consommation d’huile nécessaire. Selon lui, décaler l’heure permettrait de faire des économies d’huile. Mais pas que : rentré tard de cette même soirée, il affirma avoir été réveillé dès 6 heures du matin par les rayons du soleil.  Cela permettrait donc aussi, d’adapter l’heure à nos modes de vie.

Son projet ne revoit le jour qu’au siècle suivant, quand le britannique William Willet théorise le changement d’heure. Et c’est seulement en 1916 que l’Allemagne adopte ce changement, suivie de près par le Royaume-Uni et la France.

Le méridien de Greenwich (l’heure 0) passant en Normandie, ces deux derniers s’accordent sur la même heure. L’Allemagne imposera l’heure allemande aux pays occupés et alliés, durant la Seconde Guerre Mondiale.

Pour la petite histoire : la France libre avait tout d’abord gardé l’heure française. Mais la SNCF s’est retrouvée bloquée pendant des mois à cause de ce décalage. Le régime de Vichy a alors instauré l’heure allemande dans toute la France.

Après la guerre, La France décide d’arrêter le changement d’heure mais conserve l’heure allemande d’hiver, celle-ci correspondant mieux au rythme de vie des Français.

Infobulle midi

À la suite du choc pétrolier de 1973, l’énergie devient excessivement chère. L’éclairage consommant beaucoup d’électricité, peut être réduit si l’heure d’été est remise en place. C’est donc pour faire des économies que la France réinstaure le changement d’heure. Il devait être mis en place pour quelques années seulement… mais est encore d’actualité aujourd’hui !

Découvrez nos 10 conseils pour économiser de l’énergie.

Illus-monde-heures

Est-on gagnant à changer d’heure ?

Un gain énergétique controversé…

Le rythme des français tournant entre 8 h et 20 h, l’heure d’été correspond davantage à nos modes de vie et nous permet de faire des économies d’énergie, notamment sur l’éclairage. L’ADEME, associée à EDF, a estimé ce gain à environ 440 GWh en 2009 2.

Il est cependant en constante diminution : les lampes (grâce aux LED) et l’éclairage public qui s’adapte à la luminosité ambiante, étant de plus en plus économes en énergie. L’augmentation de la consommation de carburant et de climatisation lors des longues soirées d’été est également à prendre en compte.

… tout comme les effets sur la santé

Certes, les apéros rosé-pétanque (ou smoothie-molkky ?) qui durent jusqu’à 22 heures en juin, ça fait plaisir. Mais qu’en est-il au moment du changement d’heure ?

De nombreuses études ont été réalisées et certains effets négatifs ont été soulignés :

  • L’avancement de l’heure au printemps retarde la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. Le sommeil est plus court, moins bon et on perçoit une augmentation des accidents cardio-vasculaires dans les 7 jours qui suivent le changement d’heure 3.
  • La progression de la consommation de somnifères a été constatée en France depuis la crise pétrolière et l’instauration de l’heure d’été, entrainant également une hausse des suicides. C’est ce qui a poussé la Russie à arrêter le changement d’heure.
  • Les accidents de piétons font un bond de 47 %4 dès le retour à l’heure d’hiver. En cause, un manque d’anticipation des vêtements ou objets pour être visible la nuit (gilet jaune, lumière etc.), ou tout simplement un manque de vigilance lié aux dangers de la circulation de nuit qui arrive soudainement.

 

Le changement d’heure demain

Suite à ces constats, de multiples sondages pour l’arrêt du changement d’heure ont été réalisés. Le parlement européen a voté son arrêt définitif en 2021. Chaque pays européen est libre de choisir entre l’heure d’hiver et l’heure d’été, tant que cela « ne perturbe pas le fonctionnement du marché intérieur ».

Un premier sondage auprès des Français aurait montré une préférence pour l’heure d’été à 59 %.

Cependant, il faut aussi penser à l’hiver : en restant à l’heure d’été, le 21 décembre, le soleil se lèverait à 9h50 ! Ceci influerait fortement sur le moral des Français. À l’inverse, si l’heure d’hiver est conservée, le 21 juin, le Soleil se coucherait à 21h au lieu de 22h (suffisant pour finir son repas sur la terrasse en profitant des derniers rayons de soleil ?).

 

Et vous, plutôt heure d’hiver ou heure d’été ?

 

Références :

  1. The Ingenious Franklin. Selected Scientific Letters. Edited by Nathan G. Goodman. University of Pennsylvania Press. 1931. Pages 17-22.
  2. Impact du changement d’heure, document de l’ADEME .
  3. Janszky et Ljung, « Shifts to and from Daylight Saving Time and Incidence of Myocardial Infarction », New England Journal of Medicine,‎ 30 octobre2008
  4. « Passage à l’heure d’hiver : vigilance sur les routes » [archive], sur Europe 1, 28 octobre 2017

2 commentaires “Quelles perspectives pour le changement d’heure ?

  1. Bonjour
    Pour l’heure d’hiver!! (…et même pour l’heure solaire, mais sans espoir)

    Une expression bien connue faisait rire avant l’adoption d’une nouvelle heure d’été:  » chercher midi à quatorze heures ». Eh bien non seulement on l’a cherché, mais on l’a trouvé.

    Comme vous l’avez bien dit, c’est néfaste pour la santé des adultes, mais aussi et surtout des enfants qui doivent depuis 40 ans être réveillés et fonctionner dès la fin mars bien avant le lever du soleil. Ce serait vraiment une catastrophe si elle était de plus maintenue en hiver!

    Les seuls qui peuvent avoir vraiment un intérêt au maintien de l’heure d’été sont ceux qui commencent leur travail tardivement, n’ont pas d’obligation familiale, habitent en ville ( pas de transport important) et peuvent donc profiter des soirées et activités noctambules ( ainsi que les professionnels des loisirs de soirées, bien sûr).

    Je trouve étonnant que la majorité ne semble pas convaincue. Il me semble que la santé devrait être la priorité, et j’espère que votre intéressante présentation pourra contribuer à faire évoluer la situation.

    Merci pour cette initiative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *