Economies d’énergie : mode d’emploi !

Sobriété
Initiatives Innovations et conseils

Mis en lumière par Coline, Data Scientist chez Planète OUI

Réussir la transition énergétique passe par un changement des habitudes de consommation de tous. La sobriété énergétique, couplée à l’efficacité énergétique, nous permettent de devenir plus économe en énergie. Mais comment faire concrètement ?

Nous vous livrons une méthodologie toute simple pour participer au mouvement. Fini le gaspillage énergétique !

Aller vers plus de sobriété énergétique

Chacun a ses problématiques personnelles et les réponses ne seront pas les mêmes pour une famille nombreuse vivant à la campagne que pour un étudiant vivant seul en ville.

Pour initier votre démarche, vous pouvez commencer simplement par faire un peu de tri et de rangement ! Inspiré par Marie Kondo, la papesse du minimalisme, demandez-vous :

  • Avez-vous utilisé cet appareil dans l’année ?
  • Est-ce que cet objet vous rend heureux ? Est-il en lien avec votre passion, avec vos amis ou votre famille, et donc est-il nécessaire à votre équilibre personnel ?
  • Est-ce que cet objet vous fait gagner beaucoup de temps ?

Si vous avez répondu non aux trois questions, c’est un bon point de départ !

Vous pouvez alors chercher une alternative efficace à cet appareil, qui ne nécessitera pas une consommation d’énergie. Et revendre ou donner à une association l’appareil délaissé.

Posez-vous ces questions avant d’acheter un nouvel équipement. Cela fonctionne aussi pour les vêtements ou tout autres objets de loisirs. En achetant des produits de seconde main ou en ayant une démarche de consommation durable, vous participez aussi à la sobriété énergétique !

4 étapes pour avancer

Pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez procéder progressivement : Eliminer sinon Echanger sinon Diminuer sinon Déplacer. Cette méthodologie associe sobriété énergétique (les deux E) et efficacité énergétique (les deux D).

1/ Eliminer

C’est supprimer totalement un ou des appareils du même type de son logement en raison de sa non-utilisation dans l’année (ou l’année d’avant si le confinement en est la raison).

Les bonnes questions à se poser :

→ Est-ce que je m’en suis servi récemment ?

→ Est-ce qu’il y a une utilité à le conserver au fond d’un placard ?

→ J’ai la nouvelle version mais dois-je nécessairement conserver les anciennes ?

→ Mes enfants sont parties de la maison, en ai-je encore besoin ?

→ Il est cassé donc je ne l’utilise plus. Est-ce que je m’en servirais s’il était réparé ?

→ Est-ce que cet objet est essentiel à mon quotidien et mon bien-être ?

2/ Echanger

C’est substituer un appareil électrique par une méthode sans électricité en ressortant un objet du placard ou une bonne astuce de grand-mère.

Les bonnes questions à se poser :

→ J’en ai besoin mais je peux de temps en temps m’en passer en changeant de façon de faire ?

→ Je m’en sers ponctuellement et j’ai une solution qui pourrait le remplacer facilement sans consommer d’énergie ?

→ Je peux me servir du soleil, du vent pour un résultat équivalent ?

3/ Diminuer

C’est trouver une solution pour faire baisser la consommation d’énergie d’un appareil. Cela peut passer par l’entretien, la réparation, l’achat d’un appareil moins consommateur d’énergie, l’utilisation des programmes « éco » des équipements. On peut aussi penser à mutualiser les achats d’appareils électroménagers entre voisins ou colocataires, optimiser le remplissage de l’appareil au maximum ou encore revendre l’ancien et acheter un appareil mieux adapté à sa consommation.

Les bonnes questions à se poser :

→ Est-ce que je peux réparer cet objet ou l’entretenir pour améliorer sa durabilité ?

→ Puis-je remplacer deux appareils par un seul moins consommateur d’énergie ?

→ Ai-je besoin de laisser mes appareils branchés et en veille ?

4/ Déplacer

C’est consommer ou programmer vos appareils au bon moment en fonction de la production d’électricité renouvelable ou local (dans le cas de l’autoconsommation individuelle ou collective) ou encore suivant vos Heures pleines-Heures creuses.

Les bonnes questions à se poser :

→ Est-ce que je peux programmer mes appareils ?

→ Ai-je besoin de faire tourner cette machine maintenant ? puis-je attendre quelques heures pour éviter les heures de pic de consommation ?

→ Est-ce que mon compteur est en Heures pleines-Heures creuses ?

→ En tant qu’autoconsommateur, est-ce que je peux facilement adapter l’usage de mes appareils électriques ?

Evidemment, vous n’êtes pas obligé de tout faire parfaitement. Soyez tolérant envers les autres et encore plus envers vous-même !

La preuve par l’exemple

« Le jeu vidéo, c’est ma passion ! Mais j’ai envie de faire attention à ma consommation d’énergie… »

  • Eliminer ?

Impossible, ma console de jeu me permet de jouer avec mes amis en confinement et en temps normal, j’invite toujours mes amis à jouer. Par contre, j’ai trois consoles dans mes placards qui fonctionnent encore mais dont je ne me sers plus. C’est l’occasion de les revendre avant Noël !

  • Echanger ?

Je peux peut-être ressortir mon jeu d’échec, j’aimerais bien réapprendre. En plus, tous mes amis s’y sont remis depuis qu’une série les ont remis au goût du jour. Une soirée jeu de société pour le nouvel an, c’est parfait !

  • Diminuer ?

Je peux facilement brancher ma console de jeu sur une prise électrique que j’éteins dès que je n’y joue plus. Ainsi, je ne consomme pas (et ne paye pas !) la veille de cet objet. Je peux aussi déjà penser à mutualiser l’achat de la nouvelle version qui sort bientôt. Une seule console pour jouer en famille, en colocation ou en entreprise, c’est pratique !

  • Décaler ?

Il est vrai qu’au lieu d’inviter mes amis à jouer en soirée, je pourrais les inviter en journée. A ce moment-là, les énergies renouvelables sont les plus efficaces, et le réseau électrique ne subit pas de forte demande.

 

Avec la sobriété et l’efficacité énergétiques, les énergies renouvelables constituent le trio gagnant de la transition énergétique.

N’attendez pas pour faire un pas de plus !

arrow_forward

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *