Qu’est-ce que le « Smart Charging » ?

smart charging
Innovations et conseils

Mis en lumière par Zeplug et Alexis Gertz, Responsable Smart Grids chez Planète OUI

Passage en revue, avec notre partenaire Zeplug, des 2 grands types de solutions de « Smart Charging », ou plus simplement, de pilotage intelligent de la recharge !

De l’essor du véhicule électrique

Malgré l’accalmie actuelle liée au contexte sanitaire et économique, le marché de la mobilité électrique suit une tendance à la hausse. Et elle devrait s’accélérer dans les années à venir ! Ainsi, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE, estime qu’il y aura entre 7 et 16 millions de véhicules électriques en circulation en France en 2035, soit 20 à 40% du parc total de véhicules. Cela représentera environ 10% de la consommation totale d’électricité en France [1].

Cette électrification croissante de nos moyens de transport n’est pas sans poser de nombreuses questions aux énergéticiens, en particulier aux gestionnaires des réseaux d’électricité, concernant les besoins d’adaptation de notre système énergétique. 1 millions de véhicules électriques en plus, c’est potentiellement 1 GW de puissance appelée supplémentaire en fin de journée [2], soit l’équivalent de la puissance d’un réacteur nucléaire !

Dans ce contexte, des solutions de pilotage intelligent de la recharge, ou « Smart Charging », sont développées afin d’optimiser la recharge des véhicules électriques et de réduire leur impact sur le réseau électrique. C’est également un moyen pour l’utilisateur de valoriser la flexibilité de son véhicule électrique, qui n’est finalement rien d’autre qu’une batterie connectée au réseau lorsqu’il est branché. Ce qui représente tout de même 95% du temps !

 

Le « V1G »

Le V1G vise à moduler la puissance électrique appelée ainsi que l’énergie consommée lors de la recharge d’un véhicule électrique. Le pilotage énergétique ne se fait que dans un sens, la batterie du véhicule électrique ne peut pas injecter sur le réseau électrique. On parle aussi de pilotage « monodirectionnel ».

V1G

 

Il existe 3 leviers principaux de valorisation du V1G :

  • Le pilotage tarifaire : il consiste à favoriser la recharge des véhicules électriques pendant certaines heures en particulier, les heures creuses par exemple. Cette fonctionnalité peut être pilotée depuis l’ordinateur de bord du véhicule, ou par l’opérateur de la borne de recharge.
  • La limitation de puissance : elle permet de limiter la puissance appelée par un ou plusieurs points de charge, afin d’éviter des pics de consommation et donc des appels de puissance dépassant la capacité prévue sur le compteur électrique.
  • L’optimisation de l’autoconsommation : le pilotage vise ici à maximiser le taux d’autoconsommation d’une installation de production locale, par exemple une toiture photovoltaïque, en rechargeant son véhicule lors des périodes de production.

Ces solutions sont d’ores et déjà une réalité qui permettrait, selon Enedis et en fonction de la configuration [3], de gagner entre 90 et 300 €/an pour un véhicule particulier !

 

Le « V2X »

Le « V2X » consiste à aller plus loin dans le concept de « Smart Charging », en utilisant le pilotage non seulement pour l’optimisation de la recharge d’un véhicule électrique, mais aussi pour l’injection d’énergie sur le réseau. La batterie du véhicule est ainsi utilisée dans les 2 sens lorsque le véhicule est stationné et branché, on parle alors de pilotage « bidirectionnel ».

V2X

 

Il existe 2 principaux cas d’usage du V2X :

  • Le « V2H » ou « V2B » : le « Vehicle to Home » (V2H) ou « Vehicle to Building » (V2B) consiste à utiliser l’électricité stockée dans la batterie du véhicule pour l’injecter dans le réseau électrique d’une maison ou d’un bâtiment. Cela permet d’améliorer les leviers de valorisation déjà identifiés avec le V1G, en exploitant pleinement le potentiel de la batterie du véhicule. Cette fonctionnalité permet également d’apporter une solution d’alimentation de secours pour certains usages, en cas de coupure d’électricité par exemple.
  • Le « V2G » : le « Vehicle to Grid » (V2G) cible directement le réseau de distribution d’électricité, en y injectant l’électricité stockée dans la batterie du véhicule. Cette solution permet d’offrir des services au réseau électrique, afin de rémunérer l’utilisateur du véhicule pour la flexibilité mise à disposition.

Le V2X est identifié comme une technologie très prometteuse, notamment pour soutenir le réseau électrique. De nombreuses évolutions réglementaires sont attendues pour en libérer tout le potentiel !

 

Exemple d’application : le pilotage énergétique de la recharge en logement collectif

Le pilotage énergétique est à privilégier lorsque l’on souhaite installer sa borne de recharge en copropriété. En effet, dans une copropriété, plusieurs personnes peuvent avoir à recharger leur voiture électrique au même moment.

En cas de raccordement sur le compteur des parties communes, de type droit à la prise, il peut être intéressant d’opter pour une borne dotée d’une fonctionnalité de pilotage énergétique afin de ne pas avoir à augmenter la puissance souscrite par la copropriété. Dans le cas d’infrastructures de recharge collectives, telles que celles déployées par Zeplug, le pilotage de la recharge est mis en place de façon à optimiser les appels de puissance, à favoriser la recharge en heures creuses et à assurer la sécurité de l’installation. Ainsi, avec les forfaits heures pleines / heures creuses proposés par Planète OUI, Zeplug permet aux utilisateurs de se brancher à toute heure, mais ne déclenche la recharge qu’au passage en heures creuses. Un pilotage sur l’ensemble des bornes de recharge installées de la copropriété est réalisé, afin de ne pas dépasser la puissance disponible sur le compteur.

 

En conclusion

Les solutions de pilotage intelligent de la recharge permettent dès aujourd’hui de générer des économies pour l’utilisateur d’un véhicule électrique, tout en réduisant l’impact de ces nouveaux moyens de transport sur le réseau.

Au-delà des enjeux économiques et techniques liés à la croissance du marché de la mobilité électrique, le Smart Charging représente également un gisement de flexibilité sur le réseau électrique dont le potentiel est très prometteur. On parle de 10 fois notre capacité de stockage totale actuelle à horizon 2035 !

Avec le développement des énergies renouvelables, ces solutions prendront tout leur sens pour en favoriser l’intégration dans notre système énergétique, c’est le pari que fait Planète OUI !

 

Vous possédez un véhicule électrique ? Vous êtes intéressé par l’installation d’une borne de recharge au sein de votre copropriété ou de votre entreprise ?

Découvrez l’offre de Zeplug et Planète OUI pour une mobilité efficace, économique ET durable !

 

Sources :
[1] « Enjeux du développement de l’électromobilité pour le système électrique », RTE, AVERE France, Mai 2019

[2] « Note de position sur le Smart Charging et le V2X », AVERE France, Juillet 2020

[3] « Pilotage de la recharge de véhicules – Opportunité pour le consom’acteur et le réseau public de distribution d’électricité », Enedis, Décembre 2020

Un commentaire “Qu’est-ce que le « Smart Charging » ?

  1. Bonjour,
    Je suis convaincu que c’est une idée d’avenir.
    Par contre la modulation de la puissance de charge du ve en fonction de la production solaire, dans le but d’avoir 0 injection côté enedis c’est des appareils au prix exorbitant.
    Actuellement les produits existants font du on/off.
    Il en existe un en production industrielle et uniquement pour des charges resistives (cumulus) où on s’en fout de la forme sinusoïdale de l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *