Eco-gestes : les bonnes pratiques de l’été !

ete-ecogestes
Innovations et conseils

Selon l’ADEME, le tourisme représente 8% des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale.

Alors pour faire rimer vacances et bonne conscience, on vous livre quelques bonnes pratiques.

Pratiques, faciles d’utilisation, souvent économiques et peu encombrants, les éco-gestes sont nos meilleurs compagnons de voyage !

Et pour aller plus loin, suivez le guide !

 

Voyageons responsable

La France offre une diversité de paysage permettant de satisfaire toutes nos envies, alors pourquoi s’en priver ? La bonne option pour voyager dans l’Hexagone, est de privilégier le train plutôt que l’avion.

Le saviez-vous ? Un trajet en avion est 45 fois plus polluant qu’un voyage équivalent en TGV !

Et plus globalement d’utiliser les transports les moins polluants : vélo et co-voiturage sont les bons amis une fois sur place !

En matière d’hébergement responsable, la France n’est pas en reste !

De nombreux labels existent, et des plateformes de réservation d’hébergement éco-responsable comme WeGoGreenR vous permettent de privilégier des logements ayant une démarche durable et un réel engagement écologique.

 

Préservons nos ressources

Chez soi, nous faisons naturellement attention à limiter notre consommation d’énergie, notamment électrique. Poursuivons ces bonnes pratiques, même en vacances ! D’autant plus que les beaux jours et les activités extérieures sont propices à déconnecter.

Pour conserver une température supportable, la bonne idée est de fermer les fenêtres et les volets aux heures les plus chaudes de la journée. Si on peut se passer de climatisation, c’est mieux !

L’eau est une ressource d’autant plus précieuse en été qu’elle se fait rare.

Pour l’arrosage de son jardin, on peut donc utiliser un récupérateur d’eau de pluie et éviter les heures de forte chaleur, où l’eau s’évaporera plus vite.

 

Protégeons-nous (nous et la nature)

En été, il est nécessaire de se protéger du soleil.

Mais chaque année, c’est près de 14 000 tonnes de crème solaire qui finissent dans les mers !

Pour y remédier, utilisons une crème solaire respectueuse des milieux aquatiques.

Pour cela, on traque les étiquettes (les nanoparticules sont signalées par la mention BP2), on évite les crèmes au silicone et les huiles.

Enfin, on évite les emballages, pas vraiment utile sur la plage…

Pour éloigner les moustiques et autres insectes, on privilégie les huiles essentielles de lemongrass, de lavande ou d’arbre à thé, plutôt que des insecticides nocifs pour l’environnement.

 

Limitons nos déchets

Le geste premier est évidemment de ne pas jeter ses déchets dans la nature. Ça parait être une évidence, malheureusement, pas encore pour tout le monde.

Le saviez-vous ? 8 millions de tonnes de déchets sont rejetées chaque année dans l’océan et 80% de ces déchets sont du plastique. Parmi eux, la moitié sont des emballages alimentaires.

Pour limiter ces déchets, rien de plus simple : on réutilise ! Gourde éco-conçue, contenants, couverts… pas besoin de jetable pour un bon pique-nique ou goûter.

Et pour réduire sa quantité de déchets (parce que les emballages représentent 1/3 des déchets ménagers des Français), on privilégie l’achat de produits en vrac. On évite ainsi le gaspillage, et on part plus léger aussi.

Si vous souhaitez participer à une collecte de déchet, côté plage c’est avec la fondation Surfrider que ça se passe.

Et côté montagne, c’est Mountain Riders qui vous accompagne. Grâce aux volontaires, c’est 30 tonnes de déchets récoltés chaque année dans nos montagnes !

 

Alors, vacances, j’oublie tout ? Comme vous voulez, mais n’oubliez pas les bons gestes dans vos valises, à l’aller comme au retour !
arrow_back

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *