Comment porter un autre regard sur la précarité énergétique ?

Si le courant passe
Innovations et conseils Planète OUI

Aujourd’hui, c’est la Journée contre la précarité énergétique.

C’est l’occasion de vous parler de nos actions en faveur de la lutte contre la précarité énergétique, mais surtout, de vous présenter un projet sur lequel nous travaillons depuis plusieurs mois et qui nous tient particulièrement à cœur. Car le sujet est majeur et encore plus d’actualité suite à la crise sanitaire et aux hausses des prix de l’énergie.

Voir la précarité énergétique autrement

L’accès à l’énergie est reconnu par l’ONU comme une condition essentielle au développement humain. Et pourtant… la précarité énergétique existe. Elle touche à la fois à l’éthique, à la santé et à la protection de l’environnement : c’est un enjeu majeur de notre société.

Aux yeux de nombreux français, la précarité énergétique est un problème de pays « en voie de développement », elle n’existerait pas en France. Pour preuve, la plupart des gens directement touchés par la précarité énergétique ne le savent même pas.

Pour répondre au manque d’information, sensibiliser et interpeller le grand public sur le sujet de la précarité énergétique, le projet Si le courant passe est né.

Comment ?

De février à juin 2021, Ksénia Vysotskaya, photographe et fondatrice du collectif En Phase, est partie à la rencontre de familles, de personnes en situation de précarité énergétique (et souvent de précarité en général et isolées) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec en tête de montrer la réalité mais surtout la dignité, la vraie rencontre. Son ambition : ne pas seulement montrer une brève représentation réductrice des intérieures et des visages des personnes concernées par la précarité énergétique, car ils sont plus que cela. Remettre les choses dans leur contexte, parler de l’humain, montrer que l’homme ne peut pas être réduit à sa situation, aussi difficile soit-elle. Pour trouver des personnes qui acceptent de témoigner pour le projet, les associations locales et les centres sociaux ont répondu présents à l’appel, et permis au projet d’exister.

Le témoignage direct des familles en situation de précarité énergétique se trouve ainsi décliné en plusieurs formats : la photographie, la vidéo, des illustrations, des enregistrements sonores et des écrits.

Le tout sur un support digital unique et accessible à tous, créant une expérience immersive et interactive. Une expérience qui permet de changer de regard, de sortir des préjugés et des idées reçues sur la précarité énergétique.

“L’exclusion énergétique existera tant qu’il n’y aura pas de volonté de comprendre ce problème. Toute action est précédée d’une prise de conscience, d’abord personnelle, puis collective. Si le courant passe est un moyen de capter l’attention, en utilisant des représentations et en apportant de la valeur esthétique au message.” – Ksénia Vysotskaya

Et Planète OUI dans tout ça ?

Planète OUI peut et doit jouer un rôle dans la lutte contre la précarité énergétique. Parce que la transition énergétique se doit d’être solidaire !

Et nos OUInners sont mobilisés : un groupe de travail dédié centralise les actions à mener autour de 3 objectifs.

Structurer la lutte contre la précarité énergétique au sein de Planète OUI

Pour commencer, Planète OUI se doit d’être en règle avec la législation. Pour cela, nous avons initié le process de signature des conventions du Fond de Solidarité Logement avec les départements français. La liste est longue, les départements prioritaires choisis sont ceux où le nombre de clients Planète OUI recevant des chèques énergie est le plus élevé.

Il s’agit également de mettre en cohérence l’accompagnement des personnes en situation de précarité énergétique avec nos valeurs, notamment par une politique de recouvrement adaptée. Un pôle solidarité est en cours de constitution pour être le point d’entrée unique et faciliter les échanges, ainsi qu’une formation spécifique de nos conseillers pour orienter les personnes en cas de difficulté.

Activer et mobiliser notre écosystème

Grâce à nos clients et à nos partenaires, nous pouvons mener à bien des projets pouvant impacter de manière préventive ou curative les personnes en précarité énergétique.

Quelques exemples :

  • Planète OUI a participé en 2020 et sur le 1er semestre 2021 au programme de lutte contre la précarité énergétique du laboratoire d’innovation sociale Centsept. La première phase de travail a fait naître le projet Bénévolt qui répond à la problématique de repérage et d’accompagnement de manière transverse et personnalisée des ménages en situation de précarité énergétique. L’expérimentation sur le terrain se déroulera sur 2022, affaire à suivre.
  • La lutte contre la précarité énergétique fait partie intégrante de notre démarche de circuit-court de l’énergie qui vise à rapprocher le consommateur du producteur tout en encourageant les solidarités locales et en agissant sur l’efficacité énergétique des riverains. Une démarche de plus en plus plébiscitée par les collectivités, comme à Grigny par exemple !
  • Nous permettons à nos clients d’œuvrer à nos côtés, via notre programme de parrainage, notamment auprès du Secours populaire français qui agit pour les personnes en situation de précarité. Ou encore en permettant à nos clients autoconsommateurs de valoriser 100% de leur production photovoltaïque en faisant un don à l’une de nos associations partenaires !
Sensibiliser et communiquer

Si le courant passe est donc un moyen pour atteindre cet objectif.

Ce projet est le fruit d’une collaboration artistique et humaine entre le collectif En Phase et Planète OUI.

8 créatifs composent le collectif En Phase. Ils se sont donnés pour mission de communiquer largement, main dans la main avec les associations, les entreprises et les acteurs publics, autour des grands enjeux de nos sociétés. Chez Planète OUI, nous avons choisi de nous engager auprès du collectif pour soutenir ce projet et lui donner toute la visibilité qu’il mérite.

 

Parce que l’information et la sensibilisation sont les premières étapes de toute évolution, parler de la précarité énergétique, c’est déjà lutter contre elle !

Je découvre Si le courant passe
arrow_back

Article suivant

arrow_forward

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *